LE LIVE-TWEET

LE LIVE-TWEET

concert

Le principe du Live-Tweet (ou LT ) est d’émettre sur Twitter des messages concernant un événement auquel on participe (conférence en tout genre, cérémonie, événement sportif, procès (!)…). Par extension, on peut également s’adonner au Live-Tweet d’une émission de TV (de Top Chef à Mots Croisés, en passant par le JT dans lequel est interviewé DSK). Pour s’y retrouver, il suffit d’inclure dans son message le Hashtag (mot-clé) qui se réfère à l’événement (#Oscars, #TopChef, #PlanClimat...)

Le Live-Tweet, c’est un peu la substantifique moëlle de Twitter : immédiateté, communauté, exclusivité, subjectivité, émotion.

 

 

 

Immédiateté

Comme son nom l’indique, le LIVE-tweet concerne un évènement en cours. Je participe au G20 et il s’y passe quelque chose qui me plait ou me déplaît ? Il se donne une information significative, voire capitale pour que le monde tourne plus rond ? L’ambiance que je ressens soudain au plus profond de mon âme m’intime l’ordre d’être partagée avec la Twittosphère ? HOP je live-tweete la chose (ça marche aussi avec Top Chef). Je laisse la morne tâche aux non-twittos de rendre compte ASAP de l’évènement, avec mesure et discernement. Mais moi j’y suis à cet événement majeur, et je le fais savoir sur-le-champ. Si mon cerveau est du genre bolide, je peux me permettre une analyse pertinente. Sinon, tant pis, je peux tout simplement décrire ou décrier, c’est selon. Le charme du live-tweet, c’est son immédiateté.

Communauté

Exit les mentions @untel, il suffit de suivre le fil. On sait qu’on est tous là pour parler de la même chose. Sans se le dire (enfin un peu quand même, le hashtag dédié (le mot-clé donc) garantissant qu’on regarde tous dans la même direction au même moment). C’est beau le Live-Tweet. On se dit des mots bleus, on se comprend à demi-mot, ça tient chaud. Et puis faut pas croire, on n’exclut pas ceux qui n’ont pas l’immense privilège de participer à la conf’ (ni ceux qui n’ont pas la télé – dans le cas de Top Chef). Bien au contraire : grâce aux éclairants tweets de la communauté, les bienheureux peuvent désormais, malgré  leur absence, se tenir au courant. Rendons grâce.

Exclusivité

Pof je clique sur le hashtag, pof je dispose du fil de commentaires liés à l’événement. Sur les clients Twitter, comme Tweetdeck ou Hootsuite par exemple, je peux me créer une colonne spéciale qui ne me soumet QUE le live-tweet qui me turlupine. Magie de l’internet, je peux donc ignorer le reste du monde et ne me consacrer qu’à Top Chef. A l’inverse, si je ne me sens pas concernée par le match de foot en cours (ceci est un exemple fictif), je peux aussi filtrer le hashtag et exclure – temporairement ou définitivement – l’événement de ma Timeline (béni soit Proxlet*).

Subjectivité

Pour l’objectivité, j’ai déjà Wikipedia, les études statistiques et circonstanciées, et ma maman (« je suis ta mère, je te parle en toute objectivité »). Alors quand je ressens l’envie de connaître les avis des uns et des autres sur un évènement qui m’intéresse, le LT fait parfaitement l’affaire. Car on trouve de tout dans un Live-Tweet : des observateurs aguerris, des touristes, des experts, des naïfs, des pours et des contres, des floodeurs compulsifs, des twittos parcimonieux… Bref on sort un peu de sa communauté et de son pré carré pour écouter le monde. Oui, rien que ça. (Et, non, accoudé au comptoir du Bistrot des amis, ça ne fait pas le même effet.)

Émotion

Ecran d’ordinateur, smartphone, tablette… Je sais bien que je ne maîtrise pas le cours de l’événement qui s’offre à moi, que je n’en suis pas même le maître de cérémonie… m’enfin je vibre un peu quand même de tenir toute cette actualité - et surtout tous ces points de vue - au creux de ma main et droit dans les yeux. Je fais partie de quelque chose de plus grand que moi, je suis intelligente et écoutée (un peu), J’EN SUIS.

Emmanuelle Audebert @LaTweepie

* Attention, il se peut que l'installation de cette extension perturbe votre navigation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×
Rappel gratuit