Twitter : lexique des expressions mystérieuses » Idewan.

Dis Twitter, d’où ça vient ?

clip_image002

Lexique des expressions mystérieuses.

Parce que Twitter est parfois rempli de mystères, et que l’on n’ose pas toujours demander à son voisin de bureau de peur d’avoir l’air #old (comprendre : ringard), voici quelques-unes des expressions insondables les plus souvent utilisées sur le réseau, et leur origine expliquée.

(Avertissement : les fautes d’orthographe présentes dans les locutions ci-dessous sont volontairement laissées telles quelles. Elles sont le reflet de la « créativité » de leurs auteurs et possèdent un grand potentiel comique sur les Internets.)

  • Truite / Retruite :

Retruite
Issue à la fois d’une faute de frappe assez drôle, et de l’imagination (prétendue) d’un savant fou (fictif) nommé Jean-René Craypion, l’expression « Truite, Retruite » vient des mots « Tweet, Retweet » et est très appréciée des utilisateurs de Truiteur (heu, Twitter). Elle a été consacrée par une création publiée sur le blog d’Henry Michel.

  • Mersea :

Mersea à tous.
Il faut comprendre « merci ». Il s’agit d’une coquille de Michel Polnareff, qui à force de pratiquer la langue de Shakespeare, en a quelque peu oublié sa langue maternelle. Cette formule a été consacrée lors de « l’affaire Polnareff » en 2011, et adoptée par les twittos qui en usent (et abusent) à des fins humoristiques.

  • Rep a sa / Bo loulou / Ma stare :


Il faut comprendre : Réponds à ça / beau loulou / ma star. Ces néologismes effrayants sont entrés dans le langage courant des twittos. Ils nous viennent d’une fan absolue du chanteur M. Pokora, @Emiliedu59153, qui l’a bombardé de messages jusqu’à être bloquée par son idole. Emplis de compassion (ou amusés par ses fautes d’orthographe), les autres utilisateurs du réseau l’ont alors massivement « retweetée » afin de propager sa bonne parole. Pour l’anecdote, son compte Twitter a été récupéré par l’équipe marketing du chanteur, mais elle continue à tweeter sous un nouveau pseudo : @lapetitefanmp.

  •  Narmol :

 
De loin la plus simple des expressions citées ici, c’est tout bonnement une déformation du mot « Normal », régulièrement utilisée par de nombreux twittos, comme @Monsieurdream.

  •  Mer solda : 

Mer Solda
(Comprendre : mes soldats). Cette expression nous vient d’un personnage haut en couleurs nommé Morsay, qui s’illustre par une grande vulgarité (il jure 30 fois par phrase), et des vidéos au contenu plutôt creux.

  •   Avec toi ? :

Quand je rentre je me couche. Trop épuisé. Avec toi ?
La question « avec toi ? », est issue d’un « DM-fail » (erreur de message privé) de l’ancien ministre Eric Besson. Celui-ci avait en effet expédié un message personnel par erreur sur sa Timeline publique, avant de rebondir avec humour sur sa gaffe. Cela n’a pas empêché les internautes de parodier cette situation, notamment à des fins de séduction.

  • Qui sont-ils ? Quels sont leurs réseaux ?


Cette formule, (trop) largement utilisée dans la presse, a été parodiée sur Twitter. Pour dénoncer l’utilisation de Unes « faciles » et autres titres racoleurs comme "Les francs-maçons, qui sont-ils ? Quels sont leurs réseaux ?", les twittos ont décidé d’en plaisanter, via le hashtag  #quisontils.

  •  Mer il et fou :

Mer il et fou.
(Comprendre « mais il est fou »). Cette citation vient d’un sujet du forum Gamekult. Ce « topic » a fait le buzz il y a quelques années, car, partant d’une question sérieuse d’un ado de 13 ans pas vraiment littéraire, elle a donné lieu à de nombreuses blagues sous la forme d’images humoristiques (des Mème) et l’expression est dorénavant très connue, et utilisée partout sur le Web.

  •  Meuporg :


Expression malheureuse d’un journaliste de Télématin qui voulait parler des MMORPG (jeux de rôle en ligne massivement multi-joueurs comme World Of Warcraft), née en 2010. Devenue très populaire, cette expression a d’abord choqué les « gamers » qui sont souvent stigmatisés par les médias, puis les a franchement amusés.

  •  Lulz :


Venant de l’abréviation LOL (laughing out loud), qui veut dire « je rigole », le « lulz » est une forme d’humour, de dérision, avec généralement un peu de méchanceté ou de grossièreté. L’expression « for the Lulz »  a été consacrée par les Anonymous.

Pour finir, si les habitudes des twittos vous passionnent, consultez la liste de leurs expressions préférées dressée par @AloneInBerlin sur son blog : http://lebaldespensees.tumblr.com/post/19467092786/expressions-du-twitter-et-de-son-bon-petit-twitto

Maintenant, vous ne pourrez plus dire que vous ne savez pas 😉

Par Stéphanie Laporte - @steashaz

PS : n'hésitez pas à suggérer d'autres expressions en commentant cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *